Question posée en Conseil Municipal le 30 Novembre 2020

Madame le Maire,

Dans votre Newsletter N°23 du 12 novembre, nous avons appris que des délégués de quartiers étaient nommés pour être au plus proche des habitants. Les Fuvelains peuvent ainsi les contacter par mail ou appeler la secrétaire des élus qui transmettra leurs demandes.

Pour certains ces délégués sont des élus de la majorité, pour d’autres il s’agit de citoyens.

Avoir un lien direct avec un élu ou avec un référent qui prendra en charge les problèmes signalés est certainement un élément très positif à porter à l’actif de cette mandature.

La place des CIQ

Cependant, il existe à Fuveau des CIQ dont les membres sont élus par les habitants de leur quartier dont le rôle principal est bien d’être un relais entre les habitants et les élus. Ce sont des lieux importants pour un renouveau de la démocratie, à l’heure où certaines élections connaissent des taux majoritaires d’abstention.

Quelle place laissez-vous donc aux représentants des CIQ ? Les avez-vous contactés afin de les réunir et de déterminer ensemble la meilleure façon dont pourrait s’articuler ce travail de référents ? Comment ils pourraient être partie prenante de cette organisation ?

Nous le savons, certains CIQ fonctionnent mieux que d’autres, mais pourquoi ne pas s’appuyer sur ces instances existantes et faire en sorte que ces CIQ puissent être mieux connus, afin qu’ils soient rejoints en nombre par lesFuvelains ?

Le choix des référents

Concernant le choix des délégués, hormis les élus, avez-vous fait un appel à volontariat parmi les différents quartiers de Fuveau ? Comment ces personnes ont-elles été choisies ?

L’organisation de ces relations de proximité

Quel sera le rôle des délégués de quartiers et quelle sera leur collaboration avec les Comités de Quartiers ? Comment seront traitées les questions des citoyens ?

Enfin, nous avons proposé à plusieurs reprises de travailler avec la majorité sur les sujets qui concernent notre ville, pouvons-nous, nous aussi être acteurs de cette démarche ?


Réponse de Madame le Maire, le même jour

Les CIQ sont les représentants de leur quartier et des interlocuteurs de la municipalité. Ils tiennent une place importante et primordiale au sein de notre collectivité.
Les CIQ ont été reçus individuellement depuis le mois de septembre et nous avons réitéré le souhait de travailler avec eux. Une réunion plénière était programmée le 3 novembre mais a dû être reportée à l’annonce du deuxième confinement. Nous allons la repositionner très prochainement. Nous communiquons très régulièrement avec les CIQ pour les tenir informés d’ailleurs, la coordination nous a félicités pour notre communication et notre réactivité.

Vendredi 27 novembre, j’ai été conviée à un conseil local de sécurité à Trets, et j’ai insisté pour qu’un représentant des CIQ de Fuveau soit présent. J’envisage ainsi de travailler main dans la main avec tous les CIQ, pour ce faire, j’ai nommé deux élues – Mme VEUILLET et Mme VIGREUX ANDRAOS qui sont en relation avec eux.

Le choix de mettre en place des délégués de quartier fait partie de notre programme. Ce point précis a d’ailleurs été intégré en réponse à différents échanges avec les CIQ, qui déploraient parfois le manque de réactivité. Lors de la campagne électorale, nous avons communiqué sur ce nouveau dispositif qui en effet va dans le sens des relations de proximité avec les habitants que je souhaite maintenir et développer. Des fuvelains, intéressés pour participer à cette nouvelle action, se sont naturellement fait connaître.

Les délégués vont renforcer l’action et la réactivité de la municipalité, l’idée est que ceux-ci travaillent main dans la main avec les CIQ. Ils seront aussi des acteurs de proximité et pourront directement faire remonter les questions des citoyens qui émanent du terrain. Pour le moment, les délégués de quartier sont des personnes identifiées, et nous ne manquerons pas de vous contacter, si ce dispositif devait s’étendre.

La municipalité communique régulièrement sur les CIQ. Ils apparaissent sur le site internet de la commune, dans l’agenda municipal distribué à toutes les familles fuvelaines. Et depuis plusieurs années, ils sont invités à participer au forum des associations qui a lieu chaque année au mois de septembre. La municipalité met à leur disposition ces 3 outils de communication afin de se faire connaitre auprès des habitants de leur quartier.


L’analyse de Fuveau Demain

Nous saluons le fait que Mme le Maire souhaite travailler main dans la main avec les CIQ et la nomination de délégués peut aller dans le sens d’un travail de proximité.

Nous ne pouvons cependant que nous étonner de la manière dont ont été désignés les délégués de quartier :

  • Aucun appel à candidatures n’a été fait pour proposer aux citoyens leur participation à cette démarche,
  • Les délégués ont été désignés avant même que les CIQ ne soient informés de la démarche, ils l’ont appris comme tout un chacun par la newsletter n°23 de la mairie du 12 novembre 2020,
  • Les délégués ainsi nommés sont des citoyens et des élus de la majorité mais aucun de la minorité.
  • On peut aussi se questionner, par souci de transparence, sur la méthode qui sera mise en place concernant leur fonctionnement :
    • Interaction avec les Comités de Quartiers, comment et à quel rythme,
    • Les moyens et les objectifs pour le suivi des demandes,
    • Compte-rendu du travail et des actions et communication aux Fuvelains.

Les CIQ sont les représentants de chaque quartier de Fuveau, ils travaillent pour le bien commun et dans l’intérêt des Fuvelains.

Une démarche de participation citoyenne aurait été de les réunir afin :

  • De définir avec eux une méthode de travail,
  • Et une méthode pour associer citoyens et élus de tout bord.
  • Préciser le rôle et la mission des uns et des autres pour une meilleure collaboration avec la mairie et ses services.

Au-delà de l’organisation, les CIQ ont également besoin de se faire connaitre, de bénévoles pour prendre le relais dans certains quartiers. Le site internet, le forum des associations sont des moyens appréciables mais il est possible de faire plus : distribuer l’information dans les boites aux lettres avec le journal municipal, parler d’eux sur la page Facebook de la mairie, réaliser une vidéo… autant de moyens pour inciter les Fuvelains à rejoindre les Comités d’Intérêt de Quartier pour travailler à l’avenir de Fuveau.