S’il fait bon vivre à Fuveau, notre commune n’est pas à l’abri des difficultés sociales. Si la solidarité ne se résume pas à l’action sociale… Elle commence tout de même par-là !

Jeunes, séniors, personnes très âgés, familles, aux revenus variables (aisés ou minimas sociaux), lorsqu’un problème ou une demande concernant un aspect de notre quotidien se présente, nous nous adressons tout naturellement au centre social de notre mairie.

Encore faut-il que notre commune puisse y répondre, et cet aspect a été traité à minima lors des précédents mandats.

Nous commencerons par faire un diagnostic social, élément indispensable pour une mise en adéquation des besoins avec une offre de services adaptée. L’analyse des besoins sociaux, une nécessité pour les CCAS 

Obligation légale annuelle depuis 1995, l’analyse des besoins sociaux (ABS) permet aux communes, par l’intermédiaire de leur centre communal ou intercommunal d’action sociale (CCAS/CIAS), de procéder à une analyse des besoins réels de la population en difficulté : familles, jeunes, personnes âgées, handicapées. 

Ce diagnostic n’a pas été réalisé durant la mandature, ce qui aurait été très utile.

Avec plus de 10 000 habitants nous ne pouvons pas compter que sur la seule solidarité familiale (quoique nécessaire) ou les seules propositions de partenaires sociaux (ex : stages séniors, séjours vacances…).

Les séances de porte à porte depuis deux ans, et les réponses au questionnaire, nous ont permis de trouver des réponses aux différentes problématiques que connaissent les foyers Fuvelains et tout particulièrement les séniors.

 Le service social doit :

  • Être lieu d’accueil et d’écoute,
  • Effectuer un diagnostic professionnel,
  • Proposer une orientation et en effectuer le suivi,
  • Accompagner si nécessaire les personnes en difficultés,
  • Faire des propositions pour des actions individuelles,
  • Être force de propositions collectives en direction des différents groupes de population.

Les priorités de FUVEAU DEMAIN

  • Faciliter l’accès aux Aides légales (APA MDPH CAF) ou facultatives (CARSAT Caisses complémentaires…),
  • Elargir l’offre de transports et déplacements intra-muros collectifs et individuels,
  • Compléter l’offre de maintien à domicile non couverte : ex petits travaux, dépannages…
  • Un accompagnement individuel et collectif pour le traitement des démarches dématérialisées et lutter contre la fracture numérique,
  • Favoriser l’accessibilité aux bâtiments publics et aux logements,
  • Activer le bénévolat au service des écoles, des séniors par exemple et créer une dynamique solidaire,
  • Favoriser l’offre de logements sociaux à destinations d’un public en perte d’autonomie,
  • Développer le partenariat avec des institutions ou associations pour une offre de services plus larges ex : Sport/Santé, Aide aux Aidants familiaux, Lieux d’accueil pour publics présentant des difficultés particulières…
  • Ré-interroger auprès du Département l’installation d’une maison de retraites sur Fuveau (nous avons eu des questions là-dessus)

Le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) reste l’organe vital de la commune en matière sociale avec sa première mission d’aide aux secours d’urgence (alimentation et logement) à qui Fuveau Demain donnera des moyens renforcés pour diversifier l’offre.

Le diagnostic social ouvrira de nouvelles perspectives, sans démagogie et pour apporter des solutions appropriées à la réalité des problématiques rencontrées

Nous nous donnerons les moyens de notre politique sociale par :

  • La Professionnalisation du service social,
  • L’Etude d’un bâtiment dédié aux activités de chaque public,
  • La création de points d’accueil des différents publics pour l’accès aux droits,
  • Une véritable collaboration avec les associations caritatives en place et une commission extra -municipale,
  • La révision des tarifs pour l’accès aux services culturels et de loisirs,
  • L’accompagnement du projet Territoire Zéro Chômeurs de Longue durée pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes privés d’emploi et rendre des services aux personnes et à la commune,
  • Soutenir des projets locaux portés par des Fuvelains, des associations favorisant le lien social et la dynamique inter-générationnelle.

Cette politique s’insère dans le pacte de transition signé par Fuveau Demain (mesure 21, 23, 24, 26, 27).