Ce 14 juin, l’association Fuveau Demain a réussi son pari en organisant un événement fort autour d’un sujet pourtant pointu : l’éthique et la transparence en politique. 

Pour en parler, Fuveau Demain a invité des spécialistes d’expérience qui se sont exprimés sans langue de bois : Jean Sansone, représentant d’Anticor 13,  Sébastien Boistel, journaliste au ravi (un journal satirique), Lucien Alexandre Castronovo, conseiller municipal à Aix en Provence et Jean-François Dubus, conseiller municipal à Fuveau. Un échange passionnant a pu se faire  avec les fuvelains présents sur les besoins de transparence exigés vis à vis de leurs élus et les réponses à y apporter.

Les  intervenants ont cité des exemples accablants, parfois proches géographiquement,  de conflits d’intérêts, de prise illégale d’intérêts, de favoritisme, de trafic d’influence, de corruption passive. Ces exemples ont renforcé la nécessité pour les participants d’apporter des réponses concrètes localement.  Les participants ont évoqué des solutions pour éviter la corruption… mais aussi des principes de partage de la démocratie comme la participation des citoyens à l’élaboration des projets de la commune. Autant de sujets qui ont animé et fait réagir les quelques 60 Fuvelains présents !

L’éthique est une valeur centrale de  Fuveau Demain, déjà signataire de la charte Anticor en 2014. L’association veut ainsi confirmer son engagement dans cette exigence et  engager tous les autres élus ou futurs élus à prendre cet engagement fort devant nos concitoyens pour les prochaines élections.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anticorlogos-1024x155.png.