La Liste Fuveau Demain

Nous sommes une liste citoyenne emmenée par Jean-Francois DUBUS, qui partage avec plusieurs d’entre nous 6 ans d’expérience au Conseil municipal. Nous sommes très engagés depuis de nombreuses années, au sein des associations qui font vivre notre commune : parents d’élèves, culture, sport, caritatif, évènements divers…

Notre ambition : préserver le cadre de vie et l’histoire de notre cher village, tout en le plaçant à la hauteur des enjeux d’une commune de plus de 10 000 habitants.

Notre objectif : améliorer ses infrastructures, relier tous les quartiers, dynamiser le centre ville et ses commerces et préserver notre environnement. Nous abordons cette mission avec innovation, énergie et ouverture d’esprit. À l’écoute de chacun, avec le souci de l’intérêt général et des plus vulnérables. Agir avec tous et pour tous et faire de Fuveau, demain, une ville moderne et solidaire doté d’un beau coeur de village !

Nous aspirons à travailler avec tous les Fuvelains et ainsi co-créer un programme clair pour le Fuveau de demain. Voici les 35 membres de notre liste FUVEAU DEMAIN.

Jean-François Dubus
Jean-François DubusFondateur Fuveau Demain, j'ai envie de mettre toute mon énergie au service de Fuveau et des Fuvelain(e)s.
Ingénieur généraliste de 46 ans, avec une spécialisation en gestion de l’environnement. Tête de liste citoyenne, écologique et solidaire lors des élections municipales à Fuveau en 2014, qui a remporté près de 40% des suffrages. Élu au conseil municipal de l’opposition depuis 5 ans. Pacsé avec 3 enfants : à Rimbaud, au collège de Fuveau, et au Lycée de Gardanne, Vieux Quartier.

Rassembler les fuvelaines et les fuvelains, d’origine et de coeur, autour d’une vision partagée de l’avenir de Fuveau.

Il a découvert Fuveau en 2005 et a très vite fait le choix de s’y installer pour y vivre avec sa famille, pour ses rencontres enrichissantes et son cadre de vie radieux. Après une belle carrière chez EDF et 9 postes en 20 ans, qui l’ont amené aujourd’hui à assurer un appui auprès des directions pour animer les équipes et accompagner les transformations de son entreprise, il souhaite désormais mettre son énergie et son sens du résultat au service de Fuveau.

  • Dès son arrivée à Fuveau, il a souhaité s’engager dans la vie associative, pour agir sur l’avenir de nos enfants et pour promouvoir le développement durable, la solidarité et la convivialité.
  • S’appuyant désormais sur son expérience, c’est pour rendre concrète les évolutions nécessaires de notre commune, qu’il a décidé de proposer de nouveau sa candidature en vue des prochaines élections municipales de 2020.
  • Une équipe baptisée « FUVEAU DEMAIN » s’est formée et rassemble des personnes motivées de notre commune.
  • Avant même son arrivée sur Fuveau, il a participé aux répétitions du spectacle historique du Cercle Saint Michel lorsqu’il se déroulait encore à la Grande Bastide, en tant que figurant pendant 6 ans
  • Il a participé à la création de l’association DEFIS, qui a organisé rallye vélo, festival de soupes, Songe d’une nuit d’été, Jazz et Rock à 30 goutes, la collecte de la Banque Alimentaire……DEFIS a contribué à la pérennité du carnaval à Fuveau suite à l’arrêt du carnaval dans les Ecoles en proposant un défilé de chars; char désormais tracté par un cheval ; et il assure tous les ans le DJ pour la boom du carnaval pour la plus grande joie des enfants
  • Il a été pendant 6 ans représentant des Parents d’Elèves de la PEF qu’il a présidé pendant 1 an et au comité technique enfance pendant 3 ans.
  • Il s’est impliqué dans le Comité des Fêtes pendant plusieurs années.
  • Il aide les Restos du Cœur lors de leur collecte annuelle
  • Il a accompagné en tant que bénévole le Salon des Ecrivains pendant 4 ans pour les repas et l’accompagnement des auteurs.
  • Il aide les AIL pour leurs manifestations en tant que simple bénévole.
  • Simple membre du Football Club de Fuveau où il joue quand il en trouve le temps avec les Vétérans ; des Jardins de Fuveau, et de Potage et Partage pour cultiver une parcelle commune avec 4 autres familles.

« Les associations sont au cœur de mon engagement car elles sont le cœur qui anime et alimente notre village. Je ferai tout mon possible pour muscler et faire battre demain encore plus fort ce cœur qui sera une richesse ».

Agnès Pellenz
Agnès Pellenzj'ai envie de poursuivre mon histoire de cœur avec le tissu associatif de la commune donnant un nouvel éclat à cette pépite.
59 ans, mariée, 1 enfant. Habite le quartier St Michel depuis 1999. Des expériences professionnelles dans la logique de sa formation d’assistanat de direction et la communication. Après plusieurs dizaines d’années passées dans de grandes entreprises, elle choisit d’opérer un grand changement pour une profession en lien avec son expérience de la vie associative.

Arrivée à Fuveau il y a 20 ans à la naissance de sa fille, c’est tout naturellement qu’elle s’est investie dans l’association des parents de la crèche des Moussaillons. C’est ainsi le début d’une histoire de cœur avec le tissu associatif de la commune :

  • Présidente d’une association de parents d’élèves :  la PEEP, élue de l’école maternelle au lycée : « Ces années passées aux côtés des parents m’ont à la fois permis de connaître les besoins des familles mais aussi de participer à toutes les instances qui les concernent : conseils d’établissement de la crèche, conseils d’école, comité technique concernant l’enfance et la jeunesse ».
  • Présidente de l’association Patati & Patata, tournée vers la jeunesse et la culture à travers l’organisation d’un festival jeune public mais aussi à vocation solidaire dans l’organisation de bourses de puériculture.
  • Secrétaire de l’association Le Jardin de Fuveau, qui oeuvre pour le maintien d’une agriculture paysanne de proximité : « sensible aux questions qui touchent à l’environnement, je souhaite m’engager en tant que consommateur et concourir au développement de l’agriculture biologique ».
  • Bénévole pour d’autres associations Fuvelaines en lien avec la culture, le sport, la solidarité telles que Défis, Courir à Fuveau, Les Restos du Coeur… Partie prenante dans les instances de l’Agenda 21 de Fuveau.

La suite logique, c’est son investissement dans la vie de la commune en se présentant aux élections municipales de 2014 sur la liste MonFuveau menée par Jean-François Dubus : « Je suis depuis 5 ans  conseillère municipale, élue de la minorité aux côtés de mes co-listiers pour faire entendre les voix des 39+ % des électeurs qui ont voté pour nous et pour tenir la nécessaire place d’un contre-pouvoir dans la construction et le dialogue »./

Christophe Neuville
Christophe NeuvilleJ'ai envie de faire avancer Fuveau dans un développement économique juste , durable et utile pour tous les Fuvelains.
49 ans, marié, 2 enfants. Habite dans le quartier du Moulin des Forges. De formation supérieure en Economie, il a exercé dans un 1er temps en tant que consultant auprès des collectivités locales, avant de rejoindre le Service Public de l’Emploi où il exerce actuellement ses fonctions en qualité de Directeur d’agence à Marseille. Son métier lui permet de rester en veille permanente sur les questions institutionnelles, le développement économique, l’emploi et la solidarité.

Intéressé par les questions relatives à l’action publique et aux politiques locales, et désireux de s’investir dans sa ville, il a été élu Conseiller municipal en 2014 sur la liste conduite par Jean-François Dubus. Favorable aux débats et aux échanges constructifs, il s’est efforcé d’exercer son rôle d’élu avec conviction, sincérité, et intégrité, recherchant toujours l’intérêt général.

Aujourd’hui, il continue à s’impliquer au sein de FUVEAU DEMAIN, en travaillant notamment sur les sujets du développement économique et de l’emploi, de la politique sociale, des finances et du budget municipal. Quant à la place de Fuveau dans la Métropole, il reste convaincu que « seules l’action, l’intégration, et la participation peuvent permettre à Fuveau d’en tirer le meilleur parti, dans l’intérêt des fuvelaines et des fuvelains, en recherchant un développement juste, durable, et équitable de notre ville ».

Par ailleurs, sensible aux questions de l’écologie et du développement durable, il considère la commune comme « un échelon territorial pertinent pour mettre en oeuvre des actions concrètes visant la préservation de l’environnement, la promotion des circuits courts, et la qualité de vie », en complément des nécessaires inflexions des politiques environnementales à l’échelle nationale ou internationale. De la même manière, enfin, il souhaite que la commune s’investisse davantage dans les questions de la solidarité : « il est de la responsabilité et du devoir de la municipalité que de prendre soin des plus fragiles en facilitant l’accès au droit et à la citoyenneté, pour une meilleure insertion dans la société », en complément et en soutien des actions mises en oeuvre par les associations caritatives. Une commune solidaire, prenant soin de ses habitants et de son environnement, ambitieuse et innovante, et intégrée dans une Métropole dynamique : telles sont ses aspirations et les raisons de son investissement avec FUVEAU DEMAIN.

Sabine Brismontier
Sabine BrismontierPermettre à chacun de profiter de services de qualité en termes de mobilité, d’éducation et de culture pour accompagner les citoyens à se déplacer, à grandir et à s’épanouir.
49 ans, mariée, 3 enfants. 
Habite le quartier des Escassades. Sabine a d’abord travaillé dans l’édition et la culture avant de devenir enseignante. Elle est aujourd’hui inspectrice de l’éducation nationale, au service des jeunes, pour une formation et une insertion choisie et réussie. Mère de 3 enfants, elle s’investit pour un accompagnement éducatif de qualité, culturel et sportif, avec le souci permanent de préserver notre environnement, naturel et patrimonial.

Sabine est une pédagogue engagée en direction des jeunes pour favoriser leur orientation et leur insertion sociale et professionnelle.

Fuvelaine depuis 10 ans et maman investie de 3 enfants, « je cherche le meilleur pour leur éducation, à l’école, mais aussi en dehors de la classe ; c’est pourquoi les problématiques d’environnement et de loisirs sont si importantes ! Qualité alimentaire, écologie, accès au sport, à la culture… Et comme les enfants deviennent adultes, la mobilité vers les autres les villes, l’accès à l’insertion et à l’emploi, la place des jeunes dans la vie communale… ».

Volontaire et dynamique, accoutumée aux fonctions représentatives (déléguée de classe, déléguée de parents d’élèves, représentante du personnel, comité d’entreprise) et managériales (gestion des ressources humaines), « je souhaite me joindre à cette  future équipe municipale qui construit un projet participatif et  moderne ! ». 

A titre personnel, elle est engagée pour une consommation durable, membre d’une association pour le maintien d’une agriculture paysanne de proximité et convaincue de la nécessité de protéger notre écosystème par une attitude responsable : commerce de proximité, produits bio et locaux, démarche zéro-déchet. Sabine désire offrir aux fuvelains un accès de proximité à l’information partagée, à une culture de qualité, pour chacun, jeunes et moins jeunes.

Créer du vivre ensemble, collaboratif, intergénérationnel : une communauté conviviale, également soucieuse de protéger son environnement.  Mettre en valeur le patrimoine du village de Fuveau et porter, en même temps, les ambitions de la ville devenue ! Permettre à chacun de profiter de services de qualité en termes de mobilité, d’éducation et de culture pour accompagner les citoyens à se déplacer, à grandir et à s’épanouir.

Stéphane Bilot
Stéphane BilotM’engager maintenant, c’est agir concrètement pour renforcer la qualité de vie de tous les Fuvelains et aussi réussir la mutation de la Barque pour en faire un vrai quartier de vie de Fuveau
Stéphane, 48 ans, réside à la Grande Bastide à La Barque depuis 2011. De famille d’agriculteurs et actuellement cadre dans le commerce digital, il veut montrer avec « Fuveau Demain » qu’écologie et économie sont 2 piliers d’un avenir meilleur. Né en Lorraine en 1970 et diplômé d’Ecole de Commerce (ESC Rouen) en 1993, Stéphane a toujours développé son goût des autres à travers de nombreuses expériences internationales (Europe, Etats Unis, Chine).

En s’installant à Fuveau en 2011 dans la quiétude du quartier de la Grande Bastide et malgré de nombreux déplacements professionnels et des missions à dimension nationale et européenne, il a toujours marqué son attachement à la région Provence et son goût primordial pour la nature et l’authenticité. Cadre marketing chez un acteur majeur du Commerce Digital sur Aix, il devient acteur engagé dans l’intégration des nouvelles économies dans une société respectueuse et équilibrée.

Passionné de sport aussi bien individuel (crossfit, course à pied) que collectif (volley ball), il est un fervent amoureux de la nature et tout particulièrement la cause animale (chacun de ses animaux résulte d’adoption) ! Il estime que la défense de la biodiversité est l’affaire de tous ici et maintenant dans nos actes quotidiens : Hérissons, Abeilles, Petits Ducs peuplent notre ville mais sont aujourd’hui menacés par de mauvais reflexes ! « Agissons » Il reste fondamentalement ouvert sur le monde, considérant qu’un quartier, une ville, une région ne peut vivre sans tenir compte du monde qui l’entoure.

« M’engager maintenant, c’est agir concrètement pour renforcer la qualité de vie de tous les Fuvelains et aussi réussir la mutation de la Barque pour en faire un vrai quartier de vie de Fuveau » S’engager avec l’équipe Fuveau Demain, c’est pour lui le moyen de mettre en pratique ses nombreuses expériences pour améliorer concrètement le quotidien de ses voisins et amis. « Je veux faciliter les transports en consommant local, développer le coworking pour créer du lien, rapprocher les générations pour mutualiser les forces ». Des idées simples pour ne pas opposer écologie et économie !

Dominique Flahaut
Dominique Flahautje souhaite faire de Fuveau un laboratoire d'initiatives inclusives pour que personne ne soit laissé au bord du chemin et d'initiatives écologiques pour que nous construisions le monde de demain.
Dominique Flahaut, 64 ans, deux enfants, deux petits-enfants réside dans le quartier de L’Ouvière. Ingénieur urbaniste, doctorat en aménagement urbain et diplômée de l’institut d’administration des entreprises, elle possède une expérience professionnelle et associative variée riche d’analyse de terrain, et de déploiement de politiques publiques : des études d’environnement de grands projets jusqu’à la constitution de stratégies d’actions dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et de l’économie circulaire.

En faire un laboratoire d’initiatives inclusives pour que personne ne soit laissé au bord du chemin ; d’initiatives écologiques pour que nous construisions le monde de demain, moins destructeur, plus harmonieux, plus vivant ; d’initiatives qui respectent notre histoire et notre géographie car, sans racine, nous ne nous élèverons pas. Dominique souhaite créer pour Fuveau :

  • Une place dans la Métropole connue et reconnue (amélioration des transports, respect de nos spécificités, exemplarité de nos réalisations, implication dans l’économie circulaire métropolitaine…)
  • La valorisation de notre patrimoine historique et naturel (valorisation de notre village perché, cheminements pietonniers et vélos nous permettant de découvrir nostre vaste territoire, protection de la biodiversité…)
  • La possibilité pour tous d’une « vie bonne », où chacun puisse développer ses talents (favoriser le transgénérationnel, mettre en oeuvre des solutions au chomage, favoriser la vie associative, rendre notre environnement plus sain)
Olivier Pinczon du Sel
Olivier Pinczon du Selj'ai envie de passer à l’action concrètement, ici et maintenant !
Olivier, 50 ans, habite les Rajols. Passionné de nature et de sport, il s’est engagé auprès de Fuveau Demain pour redonner la parole aux associations et aux Fuvelains, de tous les quartiers et de tous les âges.

Olivier a quitté Aix-en-Provence avec sa femme il y a 20 ans pour Fuveau, sa campagne provençale et sa quiétude. A l’Ouvière puis aux Rajols, ils y ont élevé 2 garçons, passés par l’école Sainte-Marie et le collège avant de poursuivre leurs études à Gardanne et Aix. Ingénieur de formation, aujourd’hui à son compte, il conseille les entreprises dans la gestion de leur Relation Client.

Passionné de sports nature, il connait par cœur les massifs du Regagnas, de Sainte-Victoire, de l’Etoile, … qu’il parcourt aussi bien en courant qu’en pédalant. Toute la famille suit, et a testé au cours des années taekwondo, judo, tennis, foot, course à pied, badminton… Rugby et handball également mais hors de Fuveau, les infrastructures sportives -gymnases et terrains- y étant notoirement sous-dimensionnés pour une ville de 10 000 habitants.

Adhérent de Courir a Fuveau depuis 10 ans, trésorier du club pendant quelques années, c’est tout naturellement qu’il s’intéresse aux associations : « Elles sont le poumon d’une ville comme Fuveau, qu’elles soient sportives, culturelles, caritatives, mémorielles, de quartier ou de parents d’élèves. Elles sont un lieu de vie, un espace de dialogue, un lien entre les générations, les classes sociales et les différents quartiers. »

Sensible à l’environnement il participe depuis 2014 à l’agenda 21 de la ville de Fuveau en tant que citoyen bénévole, mais y constate les limites de l’exercice : « Les actions qui en découlent sont positives -jardins partagés par exemple- mais les résultats et l’ambition politique, ne sont pas à la hauteur du défi que représente le Développement Durable au 21ème siècle. Ce qui a été fait en une mandature aurait pu être fait en 2 ans ».  (c.f. article publié le 12 avril 2019 dans l’onglet actualité)

Résolument optimiste, stimulé par les compétences rencontrées au fil des années à Fuveau, il a décidé de s’impliquer localement : « Déçu par la politique au niveau national, j’ai rejoint Fuveau Demain pour passer à l’action concrètement, ici et maintenant ! »

Monique Fournier
Monique Fournierj'aimerais continuer à soutenir la planification urbaine intelligente et renforcer la communauté locale.
Monique, 61 ans, d’origine sicilienne et andalouse, a fait des études de tourisme, puis est partie comme accompagnatrice en Asie. En France, elle a travaillé plusieurs années dans le voyage, l’hôtellerie, sa passion. Mariée, maman de 2 enfants qui ont 25 et 27 ans, elle se consacre aujourd’hui à son autre passion: la peinture.

Monique est une participante active dans la communauté,  les associations de quartiers et CIQ. Elle a été aussi très investie dans la vie associative au college de Greasque, et depuis qu’elle habite en face de l’École de l’Ouvière. Elle aimerait continuer à soutenir la planification urbaine intelligente et renforcer la communauté locale.

Frederic Solnon
Frederic Solnonje crois au potentiel de Fuveau et pense qu’un projet ambitieux est possible
45 ans, Pacsé, 2 enfants à Rimbaud et au Collège de Fuveau. Habite centre village depuis 2008. Soucieux d’écologie, de solidarité, de participation citoyenne et de qualité de vie, tout autant que de développement économique, de maitrise des dépenses et de sérieux budgétaire, Frédéric souhaite aider Fuveau Demain à construire un projet ambitieux, mais réaliste.

Construire un programme n’a de sens que si nous pouvons, concrètement, le mettre en œuvre ! et c’est sur ce point que je compte aider notre collectif. En 2014, nous avions fait ce travail pour MonFuveau et j’avais trouvé passionnant de constater qu’en planifiant rigoureusement nos projets et en allouant les moyens financiers de la commune sur quelques priorités bien choisies, nous aurions les moyens d’un vrai « changement d’ère » : Rigueur et ambition ne sont pas contradictoires ! En découvrant Fuveau, il y a une dizaine d’année maintenant, Frédéric a été frappé par le grand écart entre des atouts indiscutables (positionnement, nature, tissu associatif…) et d’incroyables lacunes (sous-équipement, développement anarchique, environnement « maltraité »…). Ingénieur de formation, Frédéric a une double compétence à mettre au service de Fuveau Demain :

  • La gestion de projet qu’il a pratiqué pendant 10 ans au sein de sociétés de conseil
  • Le contrôle de gestion financier, qu’il exerce depuis 10 ans dans une grande entreprise industrielle de la région

     

C’est parce qu’il croit au potentiel de Fuveau et qu’il pense qu’un projet ambitieux est possible et qu’il est convaincu que Fuveau Demain peut porter ce projet que Frédéric veut s’engager dans ce collectif. Frederic essaie de profiter au mieux des trésors de la région. Il aime le sport « nature » (mer, rando, trail…). Il est très attaché à ces manifestations associatives qui font vivre l’esprit du village en toute convivialité… et plus que tout est très attaché à partager cela avec ses enfants, mais ne peut se résoudre à voir ces lacunes perdurer. Issu d’une famille où l’engagement politique signifie quelque chose d’important, Frédéric aspire a agir, vivre sa citoyenneté de façon active en s’engageant au service d’un projet.

Valentin Lambert
Valentin Lambertje souhaite doter une ville de 11.000 habitants des équipements publics nécessaires dans les domaines sportif, culturel et social qu'elle mérite
Ingénieur en transmission de données, retraité d’une grande entreprise de transport d’énergie, Valentin habite dans les vieux quartiers à Fuveau depuis 1984. Père d’un grand enfant. Élu en 1989 en tant qu’adjoint aux sports, Valentin a grandement contribué à la construction du gymnase Font d’Aurumy, à la création du premier parcours de santé dans la forêt des planes, et la mise en place du skate parc et du City Stade sur l’esplanade de la gare routière.

Valentin était également activement engagé aux réhabilitations de la halle aux sports, des terrains de tennis extérieurs et du stade Paul Prieur. Créateur de la course pédestre La Fuvelaine, il est à l’origine de l’aménagement à la Maison Pour Tous des locaux de l’école de musique. Depuis son installation à Fuveau, il a participé à la vie associative de la commune. Son premier engagement : membre du collectif pour la création d’une crèche parentale. Après 20 ans de présence au sein du conseil municipal, il a démissionné pour continuer d’œuvrer parmi les associations fuvelaines (trésorier des AIL, section basket, DEFIS….).

Son ambition : doter une ville de 11.000 habitants des équipements publics nécessaires dans les domaines sportif, culturel et social qu’elle mérite et mettre fin à l’urbanisation anarchique que l’on connait en mettant son expérience au service de Fuveau Demain.

Martine Yobé
Martine YobéJe souhaite continuer à vivre à Fuveau en m’y investissant pour tous les habitants.
Martine, 61 ans, vit dans le quartier des Escassades depuis 1992. Psychologue du travail de formation, elle a toujours travaillé dans le social et l’accompagnement des gens en recherche de solutions de vie.

Elle a commencé sa carrière professionnelle dans la formation continue à l’AFPA  pour ensuite s’investir pendant  17 ans  au Conseil Régional au sein du Service Régional de l’Orientation, source d’informations et de mise en relation avec l’ensemble des partenaires travaillant sur les thèmes de la formation ou des métiers : « J’ai mis dans cette mission toute mon énergie et mes connaissances au service des jeunes et des plus démunis.

Mère de deux garçons de 32 et 27 ans elle a choisi Fuveau et souhaite continuer à y vivre en s’y investissant pour tous les habitants.

 

 

Marc Levy
Marc LevyJ'aime beaucoup la notion de la concertation, véritable atout primordial pour réussir et transformer les idées en réalités
Marié, 3 enfants, habite le quartier Saint Michel. Ingénieur de formation et pendant 42 ans fonctionnaire territorial. Depuis peu à la retraite mais toujours actif à la fois comme formateur au CNFPT (Centre National de la Formation des Personnels Territoriaux) où il enseigne les préparations aux concours de la fonction publique territoriale. Il a également longtemps enseigné la Résistance des Matériaux ou les mathématiques.

Il a travaillé pendant de nombreuses années comme ingénieur au sein de grosses collectivités, ce qui l’a amené à maîtriser ce qui s’est longtemps appelé « le Code des Marchés Publics ». Il aime utiliser ses compétences en voirie, en bâtiment et plus généralement dans les travaux de génie civil. Rigueur et respect des textes sont pour lui des points primordiaux dans ces domaines.

Conseiller municipal de la minorité depuis 2014, Il s’investit aujourd’hui au sein de la commission d’appels d’offres de la commune où il partage ses connaissances.

Pourquoi Fuveau Demain ?  «il y a quelque chose qui m’a paru très intéressant, des projets innovants à réaliser avec et surtout pour les Fuvelains. J’ai beaucoup aimé leur notion de la concertation, véritable atout primordial pour réussir et transformer les idées en réalités ».

Jean-Marc Sarat
Jean-Marc SaratJ'ai envie que les besoins et avis des Fuvelains soient pris en compte tout au long d’une mandature
Jean-Marc, 64 ans, habite le quartier des Espinades. Jeune retraité impliqué dans la vie associative locale, Jean-Marc s’est installé à Fuveau, il y a bientôt 20 ans mais dans la région depuis 30 années. Ses trois enfants ont été scolarisées à Fuveau, Gardanne et Aix-en-Provence. Ingénieur et titulaire d’un DESS d’administration d’entreprise, il a travaillé 8 années pour Gemalto puis 5 années aux États-Unis et de retour en France, s’est orienté vers le développement économique dans plusieurs organisations : Pôle de Compétitivité SCS, Méditerranée Technologies et MobiSmart. Au plan local, il a été secrétaire puis président du CIQ les Espinades ainsi que trésorier de la fédération Est des CIQ et membre de la coordination des CIQ auprès de la mairie de Fuveau.

Au vu du peu de considération des CIQ des quartiers de Fuveau, il a décidé de s’impliquer localement afin que les besoins et avis des Fuvelains soient pris en compte tout au long d’une mandature.

il s’est joint à Fuveau Demain pour rafraichir et redynamiser les actions locales à l’écoute des associations et de tous les Fuvelains.

Daniele Ponthieux Malher
Daniele Ponthieux MalherJ'ai envie qu'on s'attache aux besoins humains
Elle a 70 ans, prof d’anglais en cote d’ivoire à 20 ans, ou elle a touché du doigt le racisme anti noir. A adhéré ensuite à SOS Racisme. Professeur de lettres ensuite en Alsace, dans le Doubs, puis en Provence dans les années 80. A été en position éligible à Venelles en 83 avec le Parti socialiste. Est partie vivre à Bouc bel air et s’est investie dans l’association sauvegarde de la place Jean Moulin, ce qui a permis d’annuler le projet initial pour un projet plus humain et moins bétonné. A Fuveau depuis 96, quartier d’Aurumy. Une fille, 2 beaux fils et 5 petits enfants. A fait partie du forum citoyen et bénévole aux restos du coeur depuis 10 ans. S’occupe de l’aide à la personne. A proposé des activités le lundi après midi pour les personnes en difficultés. S’est investie pour se battre sur le projet du jeu de boules ou les citoyens n’ont pas été écoutés.

Souhaite voir réduire le béton .

Plus de concertation comme on peut le voir en Suisse, avec des initiatives populaires de village.

Problèmes de logements trop chers qui transforme Fuveau en une ville dortoir. on vient dormir à fuveau alors qu’il faudrait VIVRE à fuveau !

 

 

Christian Etienne
Christian EtienneNé à Fuveau, je veux sortir ma commune de ses habitudes pour faire avancer l'état d'esprit et la fraternité.
70 ans, né à Fuveau, revenu à fuveau quand il s’est marié. Artisan, maçon, puis a passé le concours pour devenir policier municipal, 9 ans à Fuveau puis aux Pennes, à Peynier et Vitrolles. Retraité aujourd’hui. A été pompier volontaire pendant 30 ans au centre de secours de Fuveau. Il était obligé de le faire car c’était une vocation. S’est occupé de l’Amicale des Sapeurs Pompiers en tant que président pendant 5 ans.

Il y a une nécessité de changement car les habitudes ne font plus avancer l’état d’esprit.

Le marché le lundi devient mort. Il faut un  projet de marché le samedi.

Le plan de circulation est à revoir.

Il faut assurer la propreté avec le soutien des employés municipaux.

La sécurité doit être assurée partout.

 

 

Boudjema Cheriet
Boudjema CherietJ'ai envie de mettre mon expérience au service de Fuveau et de faire avancer ma commune.
53 ans, habite à Fuveau depuis sa naissance. Habite le quartier Sainte Victoire près de l’Ecole Rimbaud. Il est fonctionnaire territorial à la Mairie d’Aix en Provence en charge d’études sur l’environnement. Est engagé en tant que bénévole dans le milieu sportif et le football depuis de nombreuses années. S’est investi auprès d’associations d’anciens combattants.

Fonctionnaire territorial depuis de nombreuses années au sein d’une grande ville, il veut apporter son expérience dans la gestion du personnel municipal.

Il veut travailler avec les anciens combattants pour mettre à l’honneur le devoir de mémoire.

Il souhaite que chaque fuvelain(e) trouve sa place et se sente bien à Fuveau, avec le respect de chacun.

 

 

Jeanne Bodin
Jeanne BodinJ’ai envie de favoriser un mode de vie durable et le dynamisme culturel.
21 ans, étudiante. 
 Habite le quartier des Escassades. Jeanne a une expérience scolaire réussie qu’elle souhaite mettre au service de Fuveau : élève au collège Mignet à Aix-en-Provence et au collège Font d’Aurumy, puis au lycée d’enseignement général et technologique agricole Aix Valabre, elle obtient son baccalauréat littéraire au lycée Marie-Madeleine Fourcade de Gardanne, lycée de rattachement de nos jeunes fuvelains. Après une année d’étude en Cinéma et histoire de l’art, elle est aujourd’hui étudiante en orthophonie. Jeune fille exigeante, elle s’investit dans une démarche d’accompagnement qualitatif des personnes, tout au long de la vie, éducatif et culturel.

Fuvelaine depuis 10 ans, « future orthophoniste, je m’inscris dans la sphère du soin. Mon domaine d’étude et d’activité est la prise en charge des troubles du langage et de la communication, pouvant intervenir à tous les âges de la vie. Mon engagement professionnel vise donc à prévenir, rééduquer, et accompagner autrui dans une démarche bienveillante ».

D’autre part, la culture, notamment littéraire, musicale et cinématographique, représente pour Jeanne bien entendu un enrichissement, mais surtout, une ouverture sur le monde et sur les autres. C’est pourquoi « je souhaite participer à Fuveau demain : aider à redynamiser, diversifier, avec un regard jeune et sensible, la politique culturelle de notre ville pour que Fuveau explore son potentiel et s’épanouisse ».

Sur le plan écologique, elle souhaite être en mesure d’influencer nos modes de consommation afin de préserver l’environnement. Convaincue de la nécessité d’éveiller les consciences : réduire les déchets, favoriser le circuit court pour une agriculture locale et durable, adopter un mode de vie éco-responsable: plus de prévention, plus d’information, plus d’actions !

Denis Paris
Denis ParisM'engager aujourd'hui, c'est faire avancer les choses pour notre environnement, une meilleure communication au sein de la population et autres, une implication de tous les citoyens dans les dossiers de leur quartier, leur ville.
Denis, 63 ans, en couple, deux enfants, une petite fille scolarisée à l’école de l’Ouvière. Issu d’une famille d’ouvrier, actuellement Artisan Taxi, après avoir demeuré au Jass Bassin, au Cros du Pont, il pose définitivement ses valises aux Rives Hautes, où il acquiert sa résidence actuelle. Il débuta sa carrière professionnelle à PARIS en qualité de Chef de Service dans une banque. L’envie d’espace et de liberté l’on conduit dans les Bouches du Rhone dès 1982 et à FUVEAU depuis 1987. Investi dans l’école Sainte Marie durant toute la scolarité de ses enfants, il n’a de cesse que le bien être des autres. Son métier aujourd’hui, Artisan Taxi, lui ouvre les yeux sur la société actuelle, et c’est par cette expérience, et ses qualités que la mission de FUVEAU Demain le concerne et qu’il a envie de s’y investir. Passionné de sports mécaniques, et plus particulièrement de moto, et avec l’énergie de sa compagne passionnée, elle, de sports collectifs (handball), ils parcourent la belle nature que nous offre la Provence et ses environs. Il aime la nature, la tranquilité, le partage et les échanges.

Notre confort de vie se dégrade, le monde change, il est ouvert aux changements, mais gardons nos vraies valeurs, celles de la Provence, de nos régions.
Que nos anciens partagent leurs savoirs, échangent leurs idées pour un devenir plus chaleureux.
Autour d’un café « PARLER » de choses et d’autres, la vie n’est pas facile, alors simplement nous pouvons la rendre plus douce.
Il souhaite avant tout que l’écologie et le bien-être de chacun ne soient pas écrasés afin de relancer notre économie.
M’engager aujourd’hui, c’est faire avancer les choses pour notre environnement, une meilleure communication au sein de la population, une implication de tous les citoyens dans les dossiers de leur quartier, leur ville.
S’engager dans l’équipe Fuveau Demain auprès de Jean-François DUBUS c’est pour lui transmettre des savoirs, échanger, partager, développer, créer des liens, être solidaire.
Le changement permet parfois de reconsidérer les choses d’un nouvel oeil.
Avant qu’il ne soit trop tard le changement c’est maintenant.

Gérard Seux
Gérard SeuxContinuer à oeuvrer dans le sens de l'aide aux personnes en difficultés
Gerard Seux, animateur du centre des restos du coeur de Fuveau depuis 2010.prof de maths, puis pendant 10 ans conseiller technique à l’académie, et formation du personnel autour de la thématique de la violence scolaire. A Fuveau depuis 1975, intéressé par l’aide à la personne (centre de l’activité des Restos). Pour aider les personnes en difficultés financières. S’investit 2 à 3 jours par semaine dans ce travail d’aide à la personne pour fournir des meubles, du matériel etc….Il est très intéressé par l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur Longue Durée. car il pense que cela pourrait rendre des services et redonner espoir aux personnes éloignées de l’emploi.

Ce qui me semble important sur Fuveau, c’est le. développement de logements adaptés aux besoins des Fuvelaines et des Fuvelains  en difficultés, car la mise à disposition d’un logement leur permet de réduire le cout de loyer et leur donner un peu de marges de manœuvre. 
Et trouver des solutions pour les mères célibataires qui ont du mal à cumuler un travail souvent en horaires décalés et la garde de leurs enfants.

Carole Sciorato
Carole ScioratoJ'ai envie de m'engager dans cet élan dynamique pour que chaque fuvelain puisse participer à faire de Fuveau une ville où l'on se sent bien !
Après un BTS Manager, Carole a tenu une boulangerie pâtisserie pendant 7 ans à côté de Grasse. Elle est arrivée à la barque il y a maintenant 6 ans et intervient sur le secteur de Gardanne à Trets comme auxiliaire de vie. Mère de 3 enfants dont le dernier est au collège de Fuveau, elle s’est investie dans la vie fuvelaine dés son arrivée, en intégrant le Comité des fêtes pendant 2 ans. Elle a poursuivi son investissement dans la vie associative en créant l’association Vivre Ensemble à la Barque afin de réunir les Barquais autour d’évènements festifs. Carole aime s’engager pour l’action sociale et la solidarité à la fois dan son travail mais aussi à titre personnel.

« J’ai envie de dynamiser tous les quartiers autour du centre, ceux que l’on appelle les écarts,  avec l’aide des habitants et des CIQ, et plus particulièrement de toute  la Barque. Il faudrait réunir la Barque et le centre ville en multipliant les moyens de déplacement et ainsi améliorer l’unité de la commune. Redynamiser la vie à la barque par des commerces de proximité, une école adaptée aux besoins des Barquais et y proposer des lieux de rencontre pour des activités culturelles et sportives.
Enfin  préserver à Fuveau un environnement naturel en maitrisant les constructions et l’urbanisation ».

Ludivine Prigent
Ludivine PrigentVivant à 100 à l’heure et curieuse de tout, je souhaite mettre mes expériences et mon dynamisme au service des fuvelains
A 43 ans, Ludivine habite le quartier Cros du Pont, est mariée et mère de 3 enfants scolarisés au collège Font d’Aurumy et en élémentaire à l’Ouvière. Elle a découvert Fuveau grâce à des amis et s’y est installée en 2008. Avec une maîtrise en vente et management en poche, et après des expériences dans le tourisme et le secteur bancaire elle a rejoint le service public de l’emploi depuis plus de 10 ans. Ludivine est engagée comme représentante des parents d’élève depuis 10 ans et a également été membre du bureau du CIQ de Saint Francois pendant 3 ans. Elle s’est aussi régulièrement investie dans le bénévolat et notamment pour le festival « Des étoiles plein la malle » puis au sein du bureau de l’association Patati Patata.

Intégrer Fuveau Demain c’est, pour elle, l’opportunité de participer collectivement et en toute transparence au développement d’une ville qu’elle affectionne tout particulièrement.

Sensible à l’écologie, elle souhaite que Fuveau devienne une ville modèle de la transition écologique. L’intérêt que les fuvelains portent à ce sujet la rend très optimiste dans la réussite de ce virage.

Consciente de l’évolution des besoins des jeunes, Ludivine souhaite s’investir dans les projets leur permettant de se divertir à Fuveau.

Elle a également pu constater qu’il y avait beaucoup de créateurs d’entreprise à Fuveau et aux alentours. La création d’un espace de co-working au sein du centre-ville permettrait de favoriser l’échange et le partage, d’éviter l’isolement des micro-entreprises et de dynamiser la consommation localement.

Sylvain Renaud
Sylvain RenaudJ'ai envie de m'investir pour Fuveau, de mettre à disposition de la collectivité mes compétences acquises durant mon parcours professionnel.
64 ans, marié, 3 enfants, j’habite quartier du Pin de Luquet. Originaire de Normandie, je réside dans le sud depuis 1979. Cadre dans la distribution spécialisée pendant plus de 30 ans, en qualité de Directeur de Magasin et Directeur régional PACA. J’ai été aussi coach au sein de l’Ecole de Commerce de Marseille accompagnant des étudiants dans divers projets durant 7 ans. J’ai été séduit par Fuveau où j’ai habité de 89 à 95 et retour en 2008. J’ai découvert au fil des rencontres avec Jean-François Dubus et son équipe que nous partageons les mêmes valeurs. Ils m’ont donné envie de faire plus pour ma commune.

J’ai le gout du concret, du respect de la parole donnée et de travailler sérieusement sans se prendre  au sérieux. 

Avec un mot d’ordre, l’efficacité.

Mon ambition est de contribuer à mettre en place les idées novatrices de l’équipe de Fuveau Demain dans les secteurs où j’ai quelques expériences comme l’accompagnement des personnes en recherche d’emplois, des simulations d’entetien d’embauches ou encore mobiliser des étudiants sur des projets.

Florent Daizé
Florent DaizéFuveau, plus qu’y habiter, y vivre ! “Partager mes connaissances pour que notre commune soit un espace mêlant des lieux et des évènements conviviaux propices aux discussions entre amis ; des lieux favorisant les échanges entre professionnels (coworking, …), des commerces et des marchés proposant une offre élargie pour consommer localement.”
48 ans, marié, 2 enfants (au collège de Fuveau, et au Lycée de Gardanne). Il habite dans le quartier du Tuve depuis 16 ans. De formation supérieure en Microélectronique et Automatique, après une 1ère étape dans le test de systèmes électroniques, de smartphones et de cartes à puces, il a ensuite rejoint Airbus où il exerce ses fonctions d’ingénieur certification des hélicoptères. Son métier lui permet de rester en veille sur les questions liées aux données : leur gestion, leur publication ainsi que leur archivage.

Son ambition : activer la participation citoyenne à Fuveau afin que la co-construction de projets engageant les CIQs, associations et citoyens en direct se réalise concrètement.
Il souhaite également contribuer à la valorisation et accompagnement du développement des activités économiques de notre commune.

“Les événements organisés par les associations de Fuveau ont toujours été des moments conviviaux de rencontres, de spectacles, de concerts, de découvertes culinaires et aussi sportifs. Au-delà du soutien à ces formidables initiatives d’associations, la municipalité se doit d’agir comme un catalyseur de projets économiques et culturels. »

Il ambitionne d’organiser le déploiement de moyens numériques facilitant les échanges entre les Fuvelains et la municipalité.

Chantal Fize
Chantal FizeJ'ai envie de mettre en place la participation citoyenne au plus vite.
59 ans, mariée, maman de 3 enfants et heureuse grand-mère de 7 petits-enfants. elle est née et a grandi à Gréasque. À l’époque, bon nombre d’enfants ont usés «leurs fonds de culottes » au seul collège intercommunal existant dans le bassin minier, à Gréasque. C’est là, que naturellement elle a fait connaissance et copiné avec de nombreux Fuvelains. En 1981, dès son mariage avec Jean-Claude, ils se sont installés au centre du village de Fuveau, appelé : « La capitale de la Provence » ! Ses enfants ont grandi et se sont épanouis, ont pratiqué des activités sportives avec leur papa pour les deux garçons, car impliqué au football à Fuveau, danse pour sa fille. C’est avec grands regrets, qu’ils n’ont pu s’installer à Fuveau et y construire leurs maisons. Certains la connaissent comme l’employée de la ville de Fuveau à la crèche «Les Moussaillons» qui fait peau neuve depuis deux ans ! Sacrés souvenirs pour elle ! Ayant eu le privilège de participer à l’emménagement de la crèche «Les Moussaillons » en 1991.
Ayant travaillé pendant 13 ans en crèche, c’est donc naturellement, que j’apporterai mon concours au pôle enfance jeunesse.
 
Les premières questions se posent donc : 
 
Quand, les enfants et le personnel sortiront de la structure de fortune «algeco » ?
Quand retrouveront-ils enfin les conditions prévues par « le projet pédagogique » ?
 
Ma candidature avec Fuveau demain, c’est l’occasion de mettre fin à une gestion verticale et de donner une nouvelle dynamique aux citoyens, pour vous et avec vous.
 
Pour une nouvelle respiration démocratique :
Ce sera  vous laisser une place active dans l’élaboration et la concrétisation de projets auxquels vous aspirez !
 
J’ai entendu comme tout un chacun, sur le plan national, ce qui a été clamé et réclamé !
 
La mise en place de la participation citoyenne, attendue et légitime. Elle ne peut que débuter, à mon sens , à l’échelle municipale ; «l’instance » la plus proche des citoyens » !
 
C’est ici qu’elle naîtra, dans la proximité, parce qu’elle se pratiquera au quotidien, à côté de votre porte, dans nos points de rencontres existants et à créer, sur la place, dans la rue, devant l’école, au cœur du tissu associatif…
 
Les administrés, Fuvelaines et les Fuvelains sont les seuls aptes à juger nos projets ; à juger de notre capacité et de notre authenticité.
Dans le cadre des rencontres, à l’occasion de porte à porte, de réunions publiques et par nos publications via tout support.
 
Vous êtes en capacité d’y voir clair sur nos compétences, notre détermination à vouloir travailler d’une manière différente et novatrice !
 
« L’avenir est ce que vous faites maintenant »
GANDHI
 
 
Martine Barthelemy
Martine BarthelemyJ'ai envie de redonner au village une âme authentique et d'entreprendre une urbanisation raisonnée et réfléchie
62 ans, maman d’une fille de 28 ans, elle habite aux Fontaines. Elle travaille en tant que conseillère à l’emploi sur Marseille. Originaire de Gréasque, elle s’y est investie de 1989 à 1995 en tant que conseillère municipale en charge des espaces verts, du patrimoine et du budget.

Aujourd’hui, je souhaite consacrer une partie de mon temps libre au service de la commune dans laquelle je vis depuis 30 ans et qui a vu naitre et grandir mes parents et grands parents. 

Aménager les commodités pour faciliter la vie des concitoyens, tout en préservant le patrimoine communal et en développant les espaces verts. L’objectif : fournir une qualité de vie ainsi qu’un village fonctionnel aux générations futures.

« J’ai déjà contribué à faire avancer ces sujets lorsque j’étais élue à Gréasque il y a quelques années et je souhaite le poursuivre à Fuveau. »

Quentin Figuereo
Quentin FiguereoJe veux donner la possibilité à la jeunesse de Fuveau de prendre en main leur ville
20 ans, il habite au clos des chênes à Fuveau. Il est actuellement étudiant en management et marketing à Aix en Provence. C’est un adepte de la nature et est aussi passionné de skateboard et de sports. Il s’est d’ailleurs investi dans l’association qui a contribué à faire aboutir le projet de skate parc.

Je m’’engage à placer la jeunesse au centre des préoccupations, pour un « Fuveau demain » qui nous ressemble tous.

Marianne Lebeguec
Marianne LebeguecJe souhaite que Fuveau soit construite par les citoyens et pour tous les êtres vivants, afin d’être le reflet d’une ville joyeuse, respectueuse et organisée en cohérence avec les principes régis par la nature.
35 ans, mariée, 1 enfant de 17 mois, un chien et un chat. Habite dans le quartier du Moulin des Forges. Juriste de formation, Marianne a été lobbyiste en droit privé auprès des institutions européennes et internationales pendant 7 ans, puis s’est investie dans le milieu associatif et écologiste devenant chargée des relations donateurs dans le mouvement Colibris pendant 2 ans et demi. Désormais elle s’intéresse de près au droit public en étant consultante dans la dématérialisation des marchés publics chez Ordiges. La cause animale lui tient particulièrement à cœur, ainsi que le respect de la nature.

Le fait que la commune se construit par et pour les personnes qui y vivent est primordiale pour moi.  C’est ce qui m’a déterminée à rejoindre Fuveau Demain et à m’engager pour Fuveau.

Annie Dié
Annie DiéJe veux que chacun trouve à Fuveau l'appui d'une municipalité soucieuse du bien être de chacun
Voici 32 ans, elle a posé ses bagages à Fuveau : un pas vers l’Est depuis son Sud Ouest natal, où elle retrouvait par là même ses racines provençales maternelles. Elle a été accueillie par les fuvelains, désireux de partager leur histoire et leur fierté de contribuer à l’histoire de leur village et à son animation. Pendant 15 ans, elle a collaboré à l’organisation des «Ecrivains en Provence». Durant 7 ans, elle a été un témoin privilégié de la vie fuvelaine en étant correspondante pour le journal «La Provence». Travailleur social de formation (CESF), diplômée en sciences sanitaires et sociales», elle a travaillé dans le secteur hospitalier, puis alterné les missions de formation en lycée professionnel et en formation continue auprès de publics en difficultés. Spécialisée dans le domaine de la gérontologie, elle ai, en tant que responsable de service, coordonné pour l’action sociale de la Carsat du Sud Est, les évaluations à domicile des retraités du régime général sur les Bouches du Rhône. 65 ans, mariée, 2 enfants qui ont fréquenté les établissements publics du secteur. Habite secteur du Vallon.

Cette valeur de solidarité qui m’a éclairé aussi bien dans ma vie professionnelle que
personnelle, je souhaite continuer à la porter avec les nouveaux enjeux de la commune. Je
veux que chacun y trouve l’appui d’une municipalité soucieuse du bien être de chacun où le
lien social, le cadre de vie, entres autres, soient sources de réconfort et de bonheur.

Andreas Mirabel
Andreas MirabelJe veux permettre à la jeunesse Fuvelaine de s'épanouir à l'intérieur de la commune en mettant en lumière leurs réelles envies.
Il a 19 ans et il vit à Fuveau depuis sa naissance dans le quartier des Longs Cols. Après l’obtention d’un baccalauréat économique et social, il étudie en IUT technique de commercialisation à Nice. Il prépare son diplôme en alternance à Fuveau dans une société de tourisme. Familier des réseaux sociaux et des canaux de communication des jeunes adultes.
J’aimerais que l’image de Fuveau change  afin que les jeunes Fuvelains soient présents dans la vie active du village. Il faut que l’animation de notre centre ville soit moderne, dynamique et qu’elle inclut toutes les tranches d’âges de notre population.
J’ai envie de mettre mon savoir faire en matière de réseaux sociaux et des canaux de communication des jeunes adultes au service des Fuvelains  pour créer un échange durable entre la municipalité et la jeunesse de la commune.
Valerie Michel
Valerie MichelParticiper à l’élan collectif et citoyen de Fuveau Demain et œuvrer pour que Fuveau soit encore plus une ville où il fait bon vivre, ensemble et durablement !
Fuvelaine depuis 16 ans, mariée et mère de deux filles de 16 et 15 ans, Valérie a travaillé dans la fonction publique hospitalière pendant 20 ans, d’abord en tant que sage-femme. En 2009, elle ouvre un cabinet libéral à Fuveau, implanté dans un premier temps au village, puis s’installe à la barque. Depuis toujours investie dans le champs associatif ( crèche, école, collège puis lycée), elle est soucieuse de créer pour sa famille un cadre de vie sain et épanouissant. Membre d’une AMAP depuis plusieurs années, impliquée dans une démarche de réduction des déchets ( tri, vrac, compost…), soucieuse de son impact sur l’environnement ( voiture électrique) elle souhaite que ses filles, comme tous les jeunes, deviennent des citoyennes impliquées, ouvertes d’esprit, et conscientes des enjeux écologiques actuels .

L’accueil et l’éducation d’un enfant dans de bonnes conditions et la culture pour tous sont deux axes majeurs qui structurent mon engagement, car ce sont eux qui font des personnes que nous sommes des citoyens éclairés et engagés.

Annie Picouet
Annie PicouetJ'ai envie que Fuveau porte une attention plus grande à la sauvegarde de notre environnement, et encourage les démarches culturelles et les relations intergénérationnelles
78 ans, professeur à la retraite, elle a été secrétaire du club de tennis dans les années 90. Elle est membre du choeur CARPE DIEM de Fuveau depuis 1984. Elle est aussi membre active de l’AMAP Paniers de saisons depuis sa fondation en 2001. Elle habite dans les Vieux Quartiers depuis 1981

J’accorde une particulière attention à la sauvegarde de notre environnement, à une évolution positive de tous les aspects culturels et aux relations inter générationnelles pour Fuveau demain.

Bernard Targowla
Bernard TargowlaGrâce à mon expérience et à ma connaissance de la vie associative de Fuveau, je veux créer Fuveau demain, avec vous et pour vous !
60 ans, habite ¨ les vieux quartiers ¨, marié à Laurence orthophoniste à Fuveau puis gérante du magasin RUE DE LA LUNE (une belle expérience !), père de 3 enfants Garance, César et Louise. Gérant de société. A créé en 2006 ¨JAZZ ET ROCK A 30GOUTTES¨ avec l’association des AIL et VITAZIK. A imaginé et créé vec l’association DEFIS et le CIQ des vieux quartiers ¨SONGE D’UNE NUIT D ETE ¨. Président de l’association et membre fondateur de DEFIS, président de CIQ. A participé des son arrivée au monde associatif scolaire. Bénévole dans le grand spectacle de¨2000 D HISTOIRE EN PROVENCE¨, dans les spectacles à la chapelle Saint Michel et les défilés pastoraliés dans les rues de Fuveau avec le cercle Saint Michel. Membre du comité des fêtes et président jusqu’en 2012. Accompagnateur 2 ans d’un écrivain pour ¨LES ECRIVAINS EN PROVENCE ». Participe chaque année à la collecte de la banque alimentaire et organise à travers DEFIS ¨le concours de soupes ¨au profit des restos du cœur.

Avec des amis, nous avons organisé un  pique-nique musical début juin place au chat puis sur la place de l’église qui deviendra au fil du temps le repas des vieux quartiers qui a lieu désormais  le premier vendredi de juin. C’est cet état d’esprit que je souhaite insuffler pour Fuveau.
Depuis mon arrivée un 24 décembre 1995, j’ai  toujours participé à la vie associative fuvelaine pour animer notre village.

Je souhaite également réfléchir avec les fuvelains à un urbanisme harmonieux et cohérent pour les années futures.

 

 

Solenne Paris
Solenne ParisFuvelaine d'origine, la petite enfance et la jeunesse seront les fruits de mon investissement.
A 33 ans, elle est auxiliaire de puériculture à l’hôpital Nord en service de réanimation néonatale et soins intensifs, après différentes expériences à la maternité de la Conception, ou en CHU au bloc obstétrical et aux urgences pédiatriques dans le 77. Après 11 ans de vie commune et 7 ans passés dans le 77, elle a décidé d’entamer une nouvelle vie avec sa fille âgée de 9 ans, scolarisée à l’Ouvière, en s’installant dans le quartier Brogilum dans son village natal : Fuveau. Maman célibataire, très active et pleine de dynamisme et d’ambition mais aussi d’espoir, elle adore la pratique sportive et les activités extérieures.

Ayant vécue ma jeunesse à Fuveau, j’ai envie de m’occuper de cette jeunesse pour qu’elle s’épanouisse à Fuveau.

Mikael Madec
Mikael MadecParce que je suis convaincu que chacun, à son niveau, peut faire bouger les choses et que c’est à l’échelon local que peuvent partir les plus belles initiatives, je m’engage avec Fuveau Demain pour une ville dynamique ouverte aux autres et respectueuse de son environnement.
Aiguilleur du ciel de 45 ans, PACSÉ et père de 2 enfants scolarisés à l’école Arthur Rimbaud, Mikaël est arrivé à Fuveau en 2013 après 15 ans d’expérience parisienne, découvrant ainsi, après l’anonymat d’une grande ville, la richesse du tissu social et associatif d’un village. Représentant des parents d’élèves et au contact de plusieurs associations fuvelaines, il prend conscience que toute ces énergies doivent être accompagnées et soutenues et que dans une société toujours plus individualiste, ll est important de transmettre aux plus jeunes ces valeurs d’ouverture, d’implication et de partage.

Soucieux des questions environnementales et adepte de la mobilité à vélo, j’ai à coeur de sensibiliser la jeune génération à tous ces petites actions individuelles qui, mises bout à bout, contribueront à la sauvegarde de notre planète.

Sylvie Basley Millet
Sylvie Basley MilletJ’ai envie de participer à la mutation de notre village et contribuer à cette nouvelle dynamique, porteuse d’avenir, impulsée par des fuvelains engagés
61 ans mariée, un enfant de 19 ans. Diplômée de sciences économiques et de sociologie, elle a d’abord travaillé dans le secteur privé au service informatique d’un centre de transit (logistique). Parallèlement elle exerçait des missions d’enseignement en éco gestion, dans divers établissements et organismes de formation.. Cette double activité lui a permis de développer des compétences complémentaires et une approche différente à la fois de l’entreprise et de la formation.; elle lui a permis ainsi d’enseigner en BTS Transport par alternance, puis d’être associée dans un centre de formation « autogéré » où elle assurait le suivi des projets d’alternants et participait aux jurys d’examens. A suivi une formation diplômante en Evaluation (master 2). Dans cet objectif elle a réalisé des missions d’évaluation pour une Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail. Pour élever son fils, elle a choisi de se recentrer sur l’enseignement. Elle s’est particulièrement intéressée à la difficulté scolaire et à sa remédiation. Elle a créé, avec une professeure de l’école L’ouvière, une association à Fuveau qui proposait aux enfants et adolescents des Ateliers de méthodologie pour permettre aux enfants de s’épanouir dans leur scolarité. Depuis 17 ans elle est professeur d’éco-gestion dans un établissement public, au service de jeunes, aux parcours parfois chaotiques, pour l’élaboration de leur projet d’avenir.

Farouchement attachée à un service public de qualité, je suis convaincue du bien-fondé de l’action publique, de sa capacité à réduire les inégalités et permettre à chacun de se trouver « à la bonne place » et  peut être même « au bon moment ». Je suis très intéressée par l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur Longue Durée et par les questions de développement économique de Fuveau, soucieuse des enjeux économiques et sociaux de notre territoire.