A quelques 3 mois des élections municipales le cours Leydet va être le témoin du va-et-vient des différentes équipes en course et de leurs sympathisants. A l’occasion du marché du jeudi, des sorties matinales du week end, vous repartirez les mains chargées de prospectus, la tête pleine de promesses.

« Le mal ce n’est pas de ne pas tenir ses promesses, c’est d’abord d’avoir fait des promesses que l’on ne peut pas tenir » (Claude Roy).

Notre rencontre avec vous nous l’avons entamée le 15 Juin 2018 auprès des habitants du hameau Brogilum, du Clos du Jas de Bassas, du Clos Les Mélissanes, du Bon Temps …
Pendant 18 mois nous avons balayé les 30 km2 de Fuveau du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Des Sauvaires à Saint-Charles, de La Barque au quartier Brogilum.

En 2018 vous trouviez que l’on commençait la campagne bien tôt, en 2020 quand nous finirons notre tournée aux Rajols vous penserez que l’on passe bien tard …

Nous aurons frappé à 5000 portes, 1/3 d’entre elles s’ouvrent, soit 1600 Fuvelains rencontrés, ainsi que leur famille. Un bon accueil dans 99% des cas. Un intérêt poli quelquefois, une discussion prolongée souvent, du respect toujours. Que vous soyez favorables à notre projet et nos orientations, ou non.

Suivant les quartiers, la période de l’année et les sujets au cœur de l’actualité, nous aurons parlé de tout. De logement et d’urbanisme, de commerces et de dynamisme, de sécurité et de prévention, d’associations et d’animation, de la jeunesse et des seniors, des équipements publics aussi. De mobilité souvent, ou plutôt d’immobilité. Et d’un village où il fait bon vivre, mais où l’on dort principalement. Nous vous avons écouté beaucoup. Et au fil des mois qui défilent et d’un projet qui s’affirme nous avons commencé à vous faire des propositions, à valider des idées. 

Ces séances de porte-à-porte qui s’ajoutent aux réunions de quartiers et à notre questionnaire, nous permettent aujourd’hui de proposer un programme proche du terrain, à votre écoute et en ligne avec vos attentes. 

Le principal engagement pris lors de ces discussions est sur la sincérité de notre démarche. Que nous confirmons ici : nous continuerons, une fois élus, à échanger avec vous. Au travers d’une participation citoyenne structurée (rôle des CIQs renforcé, conseil participatif, conseil inter-générationnel – jeunes et seniors réunis …) mais aussi de manière plus informelle lors de séances de porte-à-porte qui perdureront tout le long du mandat. Cet engagement important se traduit déjà concrètement dans les faits aujourd’hui par notre tête de liste,  Jean-François Dubus, qui a participé à ce jour à 94 des 97 séances que nous avons menées.